Haïkaisation #16

Rubrique qui va faciliter la vie du lecteur. Comment résumer un livre en une phrase ? Facile. Il suffit pour cela de prendre le début du roman et sa fin et d’en faire une phrase. Procédé génial (d’après le Haïku) inventé par Michel Lebrun. Qu’il en soit, ici, remercié.

« S’il buvait encore un verre, peut-être qu’ils le laisseraient tranquille… Il n’y avait plus personne derrière lui. Seulement son ombre. »

Stuart Neville, Les Fantômes de Belfast, Rivages / Thriller, 411 pages,22€, traduction : Fabienne Duvigneau

Grand roman, style ciselé, souffle narratif, profondeur des personnages, crédibilité absolue, page turner, humanisme époustouflant.

Je vais en reparler. Je lis la série actuellement. Je vous tiens au courant…

FB

Afficher l'image d'origine