Miranda voit mieux dans le passé que dans l’avenir, c’est le privilège de la vieillesse ça.

Sous le pseudonyme de Miranda Mirette se cache un(e ?) critique que tout le monde aura reconnu(e ?). La Miranda sévissait (et Bibi too) dans Shanghai Express, prix Maurice Renault 813 en 2006 (revue dirigée par Laurent Martin et Stéphanie Delestré). Il me semble que ses prédilections astrologiques et ses prédictions de lecture se sont avérées depuis, hein ? Sachons donc rendre à Miranda ce que César lui a piqué. Et pis c’est tout !

Shanghai Ex 1.jpg

ASTRO ASPRO

« Quant au mois de Mars, je le dis sans aucune arrière-pensée politique, ça m’étonnerait qu’il passe l’hiver.»

(Pierre Desproges)

 Ce mois-ci, le signe qui prend la tête c’est…

Bélier

Du vin mars au 19 avril et demi

 

Pour vous, les femmes

Alcool / C’est décidé, demain j’arrête !

Mois chaud pour vous. Vous allez danser en string au et sur le bureau sous le fallacieux prétexte qu’on quitte 2005 pour retrouver 2006. Cela sera jugé pas de fort mauvais goût par René, directeur du contentieux et propriétaire du dit bureau. Il faut dire que l’éphéméride marquant le jour d’un pluvieux 20 mars ne vous servira guère de justificatif. Le lendemain, devant un baril d’efferalgan, vous alignerez les bonnes résolutions :

1. Ne plus boire

2. Boire un pneu de temps en temps

3. Roire baisonnablement.

Évidemment, vous ne tiendrez pas votre promesse et reprendrez une pinte de Ken Bruen : « Toxic Blues » (Série Noire, Gallimard). Excepté une visite chez le dentiste, je n’ai pratiquement pas mis le nez dehors durant les quelques semaines suivantes. Je suis resté entre mes quatre murs, entre deux cuites. Page 83.

Il faut dire que Jack Tayor, l’ancien flic reconverti en privé, a lui aussi du mal avec ses démons. Revenu dans sa ville natale après un Delirium tremens assez épais (SN n°2721) qui l’avait vu :

1. Boire raisonnablement plus que de raison

2. Tuer un de ses meilleurs amis

3. Foirer son enquête.

Jack Taylor se voit confier une affaire par Sweep, un Tinker, un gens du voyage en quelque sorte, raisonnablement apprécié comme il se doit puisque :

1. Les Tinkers ont été chassés de leurs terres

2. On tente maintenant de les sédentariser

3. On se méfie d’eux

4. On leur voue comme une once d’hostilité.

Sweep lui demande de trouver. Trouver quoi ? demande Jack. Qui tue [les Tinkers] et pourquoi ? (page 27).

Vous picolerez les lignes de Bruen comme du petit Rhum et vous serez de nouveau enivrée, voire anesthésiée. Ça tombera bien. Vous aurez rendez-vous chez le dentiste cette semaine. Vous avez perdu une dent en glissant du bureau. Ça porte chance, il paraît. Vous en douterez un peu vu les coups dans le râtelier que s’est pris l’ami Jack en volant au secours des Tinkers et la poisse qui lui colle au cul.

 

Pour vous, les hommes

Santé / Surveillez votre poids.

À propos de cul, le votre s’étoffera. Le sport, c’est parfait à condition qu’il ne vous ouvre pas l’appétit. Méfiance ! Sortez donc Le chien tchétchène (Gaïa) de Michel Maisonneuve pisser : « Un petit clébard au pelage ras et chamarré, noir, blanc et feu. Un beagle au regard franc (…) [qui] sait pourquoi ils ont tué mémé ».

 

Fidélité / C’est pas ça.

À propos de cul, votre femme vous plaquera. Vous vous consolerez en vous envoyant en l’air avec Tim Dorsey. Ce sera trash et (Orange) crush. « Elle fait parler sa chatte, hein ? » (page 119, Rivages)

 

 

 Miranda Mirette

Publié dans Shanghai Express, n°1, mars 2006, page 21

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s