Les ZAD de Jacky Schwartzmann

En ces temps févrionnesques, j’ai cru bon de demander à Jacky Schwartzmann ses ultimes vœux pour la nouvelle année qui commence (à bien faire) et, non pas ses bastilles à prendre, mais ses Zones A Défendre… Ce sont mes questions, voici ses réponses 

 

http://www.lespetitesfugues.fr/auteurs/jacky-schwartzmann

 

Une ZAD littéraire ?

Tintin.

 

Une ZAD politique ?

Personne, ni parti ni homme ou femme. Tous des cuistres.

 

Une ZAD médiatique ?

Refaire vivre Droit de réponse.

 

Une ZAD sémantique ?

Guillotiner ceux qui disent « C’est juste génial ». Ce « juste » est un anglicisme déguisé et crétin.

 

Une ZAD argotique ?

Nique ta mère.

 

Une ZAD sexuelle ?

Pudeur, pudeur…

 

Une ZAD alimentaire ?

Le foie gras.

 

Une ZAD viticole ?

Le Bourgogne.

 

Une ZAD SFCDT ?

Nike Air sur le tapis rouge.

 

Une ZAD picturale ?

Les tags.

 

Une ZAD historique ?

Le monticule herbeux dans Elm Street.

 

Une ZAD sportive ?

Patrick Battiston.

 

Une ZAD populaire ?

Les blagues racistes et sexistes.

 

Une ZAD vestimentaire ?

Le caleçon de bain dans les piscines.

 

Une ZAD animale ?

La bête à deux dos.

 

Une ZAD cinématographique ?

Nous nous sommes tant aimés, Ettore Scola.

 

Une ZAD architecturale ?

Les grands cafés au croisement des avenues.

 

Une ZAD photographique ?

Les appareils photo jetables.

 

Une ZAD offensive ?

La main de Dieu – Maradona.

 

Une ZAD musicale ?

Jacques Brel.

 

Une ZAD finale ?

La France.

 

 

Maintenant on sait qu’est-ce qu’il dit ? Mais qu’est-ce qu’il fait ?

 

Ben oui, car pour faire les rigolos en balançant des aphorismes cauteleux et pseudo-culturels face à des questions de provincial hyper rural découvrant subitement l’acronymie thématique entre le muscadet et le saucisson, y a du monde (voir – sur BBB – Mes ZAD précédentes : Pouy, Ledun, Thiébaut, Villard, Oppel, Roux, Malte, Lecas, Daeninckx…) mais pour écrire de longs et poignants frileurs, là, y a plus personne. Et ne comptez pas sur Jacky Schwartzmann ( « Les thrillers, c’est de la littérature-Ikéa, c’est de la littérature d’abat-jour. » – voir La citation du jour sur BBB) pour s’en aller s’en cogner un au clavier. Pourquoi pas écrire au burin des tracts syndicaux pour les distribuer sur les ronds-points ?

 

Le COffre

 

Le gars, il a tout fait  : des études de philo, des études de libraire, des études de barman de nuit, des études de chef de rang (au Luxembourg), des études d’électricité et de gaz chez EDF (il conseillait la qualité), des études de logistique chez Alstom et il a écrit des livres. La preuve qu’il faut étudier beaucoup pour réussir dans la vie. Faut-il en chier donc socialement pour écrire des romans, hein ? La question est posée. Mais, là encore, vous avez la réponse. Rubrique Bang #1 :

https://broblogblack.wordpress.com/2016/09/18/bang-1/

Et pis, alors, faites pas les zétonné(e)s, le Jacky (Être une heure, une heure seulement), c’est pas un inconnu (Être une heure, une heure quelquefois), un petit poulet de la semaine (Être une heure, rien qu’une heure durant), un imbécile qu’on classe entre Sartre et Sophocle (Beau, beau, beau et con à la fois). Vous l’avez déjà croisé par ici, voire là :

https://broblogblack.wordpress.com/2019/02/24/bande-annonce-episode-10/

Schwartzmann Demain c'est loin

Il avait déjà tout écrit et j’avais déjà tout dit le bien que je pensais de cet écrivain. Un garçon qui balance des écrits dont les thèmes ne vont pas forcément vous plaire mais vous écorcher le cortex et les zygomates, vous vous direz, ce gars se fout de ma gueule et vous vous taperez sur la cuisse bien fort, vous énerverez sur la morale de ses personnages pour y réfléchir après avoir tourné 7 fois votre langue dans la bouche de votre voisine.

Jacky Schwartzmann décoiffe. Il est là où on ne l’attend pas. Il se moque du temps. Il est urbain mais franc. Il est le gendre idéal mais qu’on préfère voir dans la famille du voisin que dans la sienne tant il a l’air si bien. Il est le poil à gratter ou le coussin péteur des gens raisonnables. Le poil dans la main des nantis et le poing des « sans dent » qui pète la gueule. C’est Arthur Rimbaud slamant du NTM. C’est le conseiller matrimonial qui met en relation deux personnes que l’algorithme a ignorées. C’est le romancier qui affirme que la vraie vie ne se déroule pas dans un roman : ça paraît con mais réfléchissez une petite seconde et vous verrez, c’est pas si con.

C’est pour ça qu’il passe la sienne (une partie) à en écrire. Je vous conseille (ce que j’ai lu œuf corse comme dirait le commissaire) Demain, c’est loin (dont j’ai déjà causé comme je vous le rappelais il y a quelques lignes), Pension complète (la normalité et l’anormalité de la vie dans un camping entre deux voisins de bungalow, un écrivain en panne de vécu et un gigolo, Dino, en panne de respectabilité : le dernier veut se faire quelque peu oublier, mais pas trop, le premier se faire reconnaître, beaucoup) et Le coffre (un cadavre oblige policiers français et roumains à coopérer, c’est autant étonnant que détonnant, comme la paire que l’on a dans les mains car l’auteur écrit un chapitre sur deux et laisse la place à un écrivain roumain, Lucian Dragos-Bogdan). Les deux premiers sont au Seuil, le dernier à La fosse aux ours. Qu’on se les lise !

Pension complète par Schwartzmann

Le tout est maintenant de savoir si Jacky Schwartzmann est politiquement incorrect ou impolitiquement correct ? Le débat est ouvert…

Ce qui semble clos toutefois, c’est que l’auteur s’appelle bien Jacky et pas le beau Serge.  Et ça, ça va durer bien plus d’une heure et bien plus le temps qu’il vous faudra pour lire un de ses livres ou vous saouler à l’hydromel pour aller conter fleurette à des mémères décorées comme des arbres de Noël.

 

François Braud

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s