Miranda voit tout

Miranda persiste. Elle prédit l’avenir comme si elle lisait dans le passé de 2006. Il y a 13 ans, elle étonnait déjà, dans Shanghai Express (faut-il répéter que ce fut le trophée 813 Maurice Renault de cette année 2006 et que, depuis, Laurent Martin et Stéphanie Delestré se partagent le trophée en garde alternée ? Oui.) par ses recommandations de lecture, variées et cosmopolites tout en facilitant la vie quotidienne des femmes et celles des hommes, parité oblige, grâce à ses résolutions intenables et utopies indicibles auxquelles tout le monde adhérait. Et bien, elle étonne toujours, aujourd’hui, en 2019. C’est vous dire le charisme rayonnant intemporel de la dame… Lisez plutôt…

SHanghai Express 3.jpg

ASTRO ASPRO

« Mourons pour des idées, d’accord, mais de mort lente »

(Brassens)

 

Ce mois-ci, le signe qui secoue le palmier c’est…

Gémeaux

Du 21 mai au 20 joint

 

Pour vous, les femmes

Assurance / Soyez audacieuse !

Le temps sera venu d’affirmer votre féminité jusque dans les commissariats : Bon sang ! Y a donc personne ici pour me dépanner d’un tampon hygiénique ? Puis votre choix dans les dates : Je sais ce que je veux et je sais quand je le veux. Ce n’est pas tout de suite. Nous en reparlerons grand garçon. Vous finirez par donner à Fitzgerald des conseils pour se sortir du merdier dans lequel son héroïsme l’a fourré (Temps de chien sur la ville, Pocket). Blauner vous en sera gré.

 

Culpabilité / Soignez votre coulpe !

Vous vous vautrerez au cinéma délaissant votre fiston sur son devoir de maths. Son 1/40 passera mal. Vous vous consolerez dans Dérapage de Siegel (Presses de la Cité). Cela ne vous remontera pas le moral : J’enseigne l’anglais au lycée et à la prison. Une des classes a l’impression d’être en prison, l’autre s’y trouve vraiment. D’ici là que le petit prenne un abonnement à Fresnes…

 

Pour vous, les hommes

Connaissance de soi / Vous n’êtes pas Wittgenstein !

Ni Spinoza. Vous n’avez jamais rien compris à la philosophie. Vous persisterez pourtant à vous introduire dans Spinoza encule Hegel 3 : Avec une poigné de sable. Pouy sera cauteleux : Le philosophe pensait et prouvait que le hasard n’était que la suite normée de possibilités tout à fait attendues, puis limpide : C’était la cerise sur la gâteau, l’EPO sur le Tour de France et la photo de Besancenot à poil. Et si la philosophie c’était une couche d’incongru et une tartine d’évidence ? Rasséréné, vous avalerez le 105-feuilles des Contrebandiers Éditeurs et ruminerez votre plaisir jusqu’à l’été en espérant le retour de Spino 4.

 

Humour / Vous n’êtes pas Donald !

Ni Westlake. Le temps sera venu alors de prendre les comiques au sérieux. Vous vous y collerez en lisant Motus et bouche cousue (Rivages). Meehan n’est pas Dortmunder mais un collègue proche. Jugez plutôt. On fait sortir Meehan (menotté) de prison pour qu’il aille récupérer une vidéo compromettante pour le président (il se représente) :

– Est-ce qu’il faut vraiment que je garde ces espèces de chaînes-là ?

–  Je n’ai pas la clé.

Demi-tour vers la prison. Plus tard : Meehan embauche Woody et tous deux partent en repérage discret sur les lieux du vol parmi un parterre de politiciens et de flics :

– Nous devons bâtir des prisons plus nombreuses et meilleures ! (le type au micro)

– Qu’est-ce que c’est, une meilleure prison ?

Avec horreur, Meehan se rendit compte que le cri avait été émis par Woody.

Meehan se fondit dans la foule…

Que peut-on attendre d’autre d’un type se prénommant Donald ?

Miranda Mirette

Publié dans Shanghai Express, n°3, Mai 2006, page 23

 

Publicités